L’histoire du Barkley Marathon

Publié le : 30 octobre 20225 mins de lecture

Le Barkley Marathon est une course d’ultra-marathon annuelle de 160 kilomètres qui se déroule dans les montagnes du Tennessee, aux États-Unis. La course est considérée comme l’une des plus difficiles au monde en raison de son dénivelé positif de 18 000 pieds, de ses sentiers escarpés et de ses conditions météorologiques changeantes.

L’histoire du Barkley Marathon

La course a été créée en 1986 par Gary Cantrell, un ancien officier de la police de Chattanooga, en Tennessee. Cantrell a été inspiré par la légende de James Earl Ray, l’assassin présumé de Martin Luther King Jr., qui avait fait une évasion de la prison de Brushy Mountain en 1977. Ray avait parcouru 55 kilomètres en moins de 24 heures avant d’être repris par les gardiens. Cantrell a décidé de créer une course basée sur cette évasion, en ajoutant quelques kilomètres et en rendant le parcours plus difficile. La course a été nommée d’après Barkley L. Hasselbalch, un ancien détenu de la prison de Brushy Mountain qui avait tenté de s’évader en 1955.

Le premier Barkley Marathon a eu lieu le 3 avril 1986 et était composé de 11 coureurs. Cantrell a été le seul finisher et a terminé la course en 59 heures et 42 minutes. Depuis, la course a lieu chaque année à la même période et attire des coureurs du monde entier. En 2015, Cantrell a annoncé que le nombre de participants serait limité à 40 pour les années à venir, afin de préserver la difficulté et l’intégrité de la course. En 2017, Cantrell a annoncé qu’il prendrait sa retraite en tant que directeur de la course après la 30e édition, prévue en 2020.

La course est devenue une tradition annuelle et est maintenant connue dans le monde entier. Environ 500 coureurs tentent de terminer la course chaque année, mais seulement environ 15 à 20 y parviennent. La course est considérée comme l’une des plus difficiles au monde.

L’un des plus difficiles marathons au monde

Le Barkley Marathon est l’un des plus difficiles marathons au monde. Il est situé dans les montagnes du Tennessee et est composé de cinq boucles de 20 miles chacune. Le marathon a été créé en 1987 par Gary Cantrell, qui est aussi connu sous le nom de Lazarus Lake. Le marathon est nommé d’après James Earl Ray, l’assassin présumé de Martin Luther King Jr. Ray a fui le pénitencier de Brushy Mountain en 1977 et a été retrouvé mort cinq jours plus tard dans les montagnes. Cantrell voulait créer un marathon qui serait aussi difficile que la fuite de Ray.

Le marathon est ouvert à tous, mais il n’y a que quelques places disponibles. Les participants doivent s’inscrire en ligne et payer une fee de 45 $. Cantrell sélectionne ensuite les participants en fonction de leur expérience, de leur état de santé et de leur motivation. Le marathon a lieu chaque année le premier week-end de mars et il n’y a pas de limite de temps. Les participants doivent simplement terminer les cinq boucles avant le lever du soleil le deuxième jour.

Le marathon est extrêmement difficile, même pour les coureurs les plus expérimentés. La plupart des participants ne finissent pas le marathon et beaucoup abandonnent après la première ou la deuxième boucle. Les conditions météorologiques peuvent rendre le marathon encore plus difficile. Il peut faire très froid, il peut pleuvoir et il y a souvent de la neige. Le terrain est également difficile, avec des sentiers rocheux et escarpés.

Malgré toutes ces difficultés, le marathon est extrêmement populaire. Chaque année, Cantrell reçoit des milliers de demandes d’inscription. Beaucoup de gens sont attirés par le défi et par l’histoire du marathon. Le marathon est devenu une légende et il est considéré comme l’un des plus difficiles au monde.

Un nombre limité de participants

Environ 40 à 50 coureurs s’inscrivent chaque année, mais seulement environ 15 à 20 finissent la course. La course consiste en cinq boucles de 20 miles (32 km) chacune, et les coureurs doivent compléter la course en moins de 60 heures. Les participants doivent également ramasser des boules de papier dans les boîtes de départ et de arrivée de chaque boucle, et les ramener au point de contrôle avant de commencer la boucle suivante.

La course est connue pour sa difficulté, et seulement 15 coureurs ont réussi à la terminer dans son histoire.

Plan du site